Comment rendre plus propres nos villes et nos villages ?

Il ne suffit pas de mettre des corbeilles, des poubelles et des cendriers dans nos villes pour les rendre plus propres, mais cela y contribue. La condition bien sûr c’est que les gens aient reçu une éducation sur le savoir-vivre en communauté. On peut compter sur l’école qui parle de plus en plus de l’environnement, du tri des déchets, de l’utilisation à tort du plastique. C’est déjà une bonne chose, mais est-ce suffisant ?

Faut-il davantage de poubelles et cendriers ?

Il est vrai que dans certaines communes les poubelles et surtout les cendriers font défaut. De ce fait, le remplissage va plus vite, ça déborde, il n’y a rien de pire au niveau propreté que de voir cela. C’est assez répugnant, de ce fait on n’a pas spécialement envie de trainer dans les parages. Donc voila, si l’on a plusieurs poubelles, même qu’elles ne se remplissent pas toujours, c’est mieux que d’en avoir peu et de les voir toujours pleines. Pour les cendriers c’est pareil, et on dira que c’est encore pire, car on sait à quel point les mégots de cigarettes sont difficiles à ramasser. Et avec le vent ils sont poussés dans les espaces verts, et là ce n’est pas bon du tout pour la terre.

corbeille tri dechets en ville

La propreté urbaine est primordiale

C’est vrai qu’une ville propre aspire au bien-être, à la sécurité et à l’attirance. A l’inverse, on fuit et ce sont donc les commerces qui perdent des clients. S’équiper en corbeille de propreté en milieu urbain est par conséquent plus que conseiller. Et puis pour une commune qui n’a pas un gros budget, cela lui coutera moins cher d’être équipée de corbeilles, de poubelles et cendrier en nombre que d’affecter un employé à en vider si la mairie en manque.

Pour rendre plus propre une ville ou un village, il faut également communiquer le plus possible. La pédagogie ne doit pas seulement s’appliquer à l’école, les adultes aussi ont besoin parfois de piqures de rappel !